Votre premier RDV PMA

Le délai de la première consultation d’infertilité est parfois long.
Pendant ce laps de temps, vous pouvez commencer à préparer ce premier RDV avec votre conjoint.
Par exemple, vous pouvez :

Si ce n’est pas déjà fait, tracer une courbe de température afin de vérifier votre fonction ovulatoire.

Préparer une liste des symptômes que vous ressentez.

Lister tous les médicaments que vous avez déjà pris (Pilule contraceptive, Citrate de clomifène, progestérone…)

Ecrire toutes les questions que vous vous posez afin de tirer au maximum profit de ce premier rendez-vous.

Au niveau administratif, il vous faudra, en règle générale, tous les documents suivants :

Un justificatif de vie commune pour attester que vous vivez ensemble depuis au moins 2 ans.  Dans la pratique, ce dernier document n’est pas souvent demandé par votre gynécologue. Ne vous empêchez surtout pas d’aller à ce premier RDV si vous ne l’avez pas.

La photocopie de toutes les consultations précédentes (avec votre gynécologue par exemple ou votre endocrinologue), des résultats des examens tests que vous avez peut-être déjà effectué dans le cadre de votre projet de grossesse, et des clichés des radiographies et échographies réalisées.

La photocopie de vos pièces d’identité.

Pour cette première consultation, il est nécessaire que vous soyez tous les deux présents. En effet, votre projet d’avoir un enfant est un projet de couple et ce premier entretien d’environ 1h est très important pour vous deux.

Votre gynécologue va vous interroger tous les deux sur la durée de l’infertilité, vos antécédents médicaux, chirurgicaux et familiaux, et vous pourrez également échanger en lui posant toutes les questions que vous avez en tête concernant votre infertilité.

Il est possible que lors de ce premier RDV le praticien ne puisse pas répondre à toutes vos questions, en revanche il peut vous aiguiller vers d’autres professionnels qui pourront compléter les informations si vous en avez besoin.
Un examen gynécologique pourra également être pratiqué et il vous sera prescrit un bilan à chacun. Ce bilan peut différer d’un couple à l’autre et nécessitera parfois une consultation d’urologie-andrologie, de chirurgie, ou autre en fonction de ce qui aura été mis en exergue lors de cette première consultation.