quelles options après un traitement négatif ?

Les résultats sont sans appel, votre fécondation in vitro n’a pas fonctionné. Comme dans la nature, la FIV ne mène malheureusement pas toujours à une grossesse. Une grande part d’aléatoire joue encore, vous ne pouvez malheureusement pas tout maîtriser.

Dans tous les cas, cette étape difficile dans l’histoire d’un couple peut être suivie par un professionnel ou traversée grâce aux témoignages de personnes dans votre cas. Parler de cet échec avec votre médecin et avec votre entourage doit vous aider à avancer pas à pas et à choisir entre trois options :

TENTER UNE AUTRE FIV

En tant que couple infertile, quatre FIV sont possibles dans votre parcours et remboursées par la sécurité sociale. Si votre premier essai n’est pas arrivé à son terme, vous pouvez avoir recours à une autre FIV au bout de 6 mois environ (des délais plus courts peuvent parfois être envisagés).
Parlez-en avec votre médecin et en attendant continuez vos essais naturels…

TOURNER LA PAGE DE LA FIV

Si au contraire, vous êtes arrivés à votre quatrième FIV ou si vous souhaitez arrêter pour diverses raisons, sachez que d’autres solutions sont envisageables selon votre cas. Vous pouvez, par exemple, demander un don d’ovocytes ou un don de sperme si le problème se situe à ce niveau-là.
Vous pouvez aussi tourner définitivement la page de l’assistance médicale à la procréation et débuter des démarches d’adoption si votre envie de créer une famille reste forte.

CHOISIR LA VIE SANS ENFANT

Si aucune des autres solutions n’est possible ou envisageable, certains couples choisissent de vivre sans enfant pour sortir du cercle de la procréation à tout prix. Fatigués par des FIV à répétition et des traitements lourds, ils choisissent de recentrer leur vie sur leur couple et leur vie sociale.